Interventions - Au Conseil Communal
Piscine et bâtiment Solvay à Couillet

Le 6/7/2000, le Ministre Daerden signait un arrêté de classement comme monument des façades, toitures, hall/rotonde de l’entrée, la piscine intérieure typique (le tout avait été construit en 1937) de l’immeuble dit « Amicale Solvay » sis rue de Châtelet 442 à Couillet.
Il semblerait qu’en 2005, cet immeuble ayant auparavant été acheté par l’ULB (en 1994) a été revendu à une ASBL collectivité musulmane. En février 2009 Véronique Salvi, échevine avait annoncé prendre contact avec les propriétaires afin de connaître
leurs intentions et leur faire parvenir des infos relatives à ce bâtiment, son classement et les aides potentielles.
L’ASBL projetait d’y créer une mosquée. Quelques temps plus tard, la DG004 département patrimoine devait établir des fiches de santé des bâtiments classés dont l’Amicale Solvay. Avez-vous reçu ces fiches ?
De plus il semblerait que des travaux aient commencés mais soient arrêtés et qu’aucune demande en urbanisme n’ait été rentrée à la Ville. Où en est cette affaire pour le moment, car le bâtiments se dégrade et pourrait devenir dangereux ? Je joins quelques photos à cette question pour mieux se rendre compte de la situation (Rendez-vous ici: http://www.charleroi.be/sites/default/files/kcfinder/files/conseil2015/15-10-26/03-annexe1.pdf)

Réponse de Madame l’échevine Ornella Cencig

Comme vous le signalez dans votre question, le bâtiment dont question n’appartient pas à la Ville de Charleroi.
La Ville de Charleroi n’a donc aucune prérogative pour intervenir directement sur celui-ci. Néanmoins, l’article 30 du Règlement Général de Police précise : « Lorsque l’état des immeubles et des choses qui y sont incorporées met en péril la sécurité des perso
nnes, le Bourgmestre : §1er. Si le péril n’est pas imminent, fait dresser un constat par un maître de l’art et le notifie au propriétaire de l’immeuble et/ ou à son occupant et/ ou à celui qui en a la garde en vertu d’un mandat. En même temps
qu’il notifie le constat par lettre recommandée, le Bourgmestre enjoint l’intéressé de prendre immédiatement les mesures nécessaires pour faire disparaître les risques d’accident. Dans le délai imparti, l’intéressé fait part au Bourgmestre de ses observations à propos du constat et précise les mesures définitives qu’il se propose de prendre pour éliminer le péril. A défaut de ce faire ou si les mesures proposées sont insuffisantes, le Bourgmestre ordonne à l’intéressé les mesures adéquates et il fixe le délai dans lequel elles doivent être exécutées. §2. Si le péril est imminent, prescrit d’office les mesures à prendre en vue de préserver la sécurité des personnes. §3. En cas d’absence du propriétaire de l’immeuble et/ ou de son occupant et/ ou de celui qui en a la garde en vertu d’un mandat ou, lorsque ceux-ci restent en défaut d’agir, le Bourgmestre fait procéder d’office et à leurs frais, risques et périls à l’exécution desdites mesures. »
Aucun arrêté de ce type n’a, semble-t-il, jusqu’à présent été rédigé. Parallèlement à cela, les services de l’Administration communale de l’Urbanisme m’informent qu’aucune demande de permis d’urbanisme n’a été introduite pour ce site.
En outre, la Ville de Charleroi est informée d’un projet de transfert de propriété entre deux asbl ; ce qui rend la situation particulièrement complexe. L’asbl, qui souhaite entrer en possession de l’immeuble, envisage d’y faire un centre culturel ouvert à tout public. Si ce projet se concrétise, le Cabinet de l’Echevin Mohamed Fekrioui en charge du Patrimoine
Remarquable, se tient à leur disposition pour les accompagner dans leurs démarches de restauration. Par ailleurs, suite à une demande de cet Echevinat du Patrimoine intervenue en 2014, une fiche d’état sanitaire de ce bâtiment a été rédigée par le département patrimoine de la Région Wallonne et validée par le Ministre en charge du Patrimoine. Envoyé au propriétaire, ce document lui permettra d’avoir à disposition un état des lieux détaillé du bâtiment et d’orienter ainsi le projet de restauration, en collaboration avec l’administration wallonne en charge du patrimoine. Trente autres bâtiments classés sont d’ailleurs concernés par ces fiches d’état sanitaire, qu’ils soient publics ou privés. Mon collègue Mohamed Fekrioui et moi-même espérons avoir répondu à vos interrogations.

Retour

Mes derniers
Tweets

Suivez-moi sur Twitter

Découvrez ma dernière
Vidéo

Événements, actualités, messages spécialement enregistrés pour vous. Venez me découvrir à travers mes vidéos.

Découvrez toutes mes vidéos

Mes dernières
Photos

temp-instagram

Découvrez toutes mes photos

Hicham Imane
Gsm : 0475/41.43.34
secretariat@hichamimane.be
Inscrivez-vous à ma newsletter